E-liquide français : est-il vraiment dangereux ?

Les e-cigarettes se constituent principalement des cartouches, pouvant être rechargées ou remplacées, et qui contiennent un liquide constitué des solvants, de la nicotine et des arômes chimiques. Au moment d'inhaler, la batterie de l'appareil est déclenchée afin de chauffer le e-liquide, qui se transforme par la suite à un aérosol inhalable.

Selon la cartouche, elle peut ne contenir aucune nicotine ou contenir jusqu’à environ 16 mg de nicotine. Un contenant ou cartouche a assez de liquide pour environ 250 "bouffées." Cependant, les concentrations de nicotine et les volumes de fluide, plus les composés dans les fluides peuvent varier, selon qui fabrique la e-cigarette.

En savoir plus sur : http://eliquidefrancais.eu

E-liquide français : un danger ?

En septembre 2019, on a observé une éruption de près de 500 cas de maladies respiratoires liées au vapotage aux États-Unis, selon le CDC, dont les symptômes comprennent :

  • La toux,
  • les douleurs à la poitrine,
  • les nausées,
  • l’essoufflement,
  • les vomissements,
  • et la diarrhée.

En Septembre, six étaient morts de "maladie pulmonaire de vapotage." Le composant exact du liquide de vapotage n’avait pas été identifié à ce moment-là, mais la maladie semble affecter les consommateurs de nicotine et de cigarettes électroniques contenant du cannabis.Consulter le site.